Une crise financière passagère, des revenus insuffisants ou des dépenses imprévues urgentes; ce sont autant de raisons pour demander une aide financière. Mais vers qui faut-il se tourner exactement ? Les solutions sont nombreuses et pour bien choisir, il faut se baser sur la situation professionnelle et financière de chacun. Dans le présent article, nous faisons le tour des aides financières que vous pouvez demander.

Le crédit à la consommation

Demander un prêt bancaire est la première idée qui nous vient en tête lorsque nous faisons face à des difficultés financières. Cette option est certainement la plus accessible et il existe différents types de prêts en fonction des besoins et du profil de chacun.

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un prêt qui ne nécessite aucun justificatif d’utilisation. Vous pouvez donc en faire la demande quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser. Son montant varie d’un établissement à un autre, sans dépasser 75.000 euros. Quant à la durée de remboursement, elle peut aller jusqu’à 60 mois.

Il convient de souligner que les termes du remboursement sont clairement définis au moment de la signature du contrat. Les mensualités sont donc connues à l’avance et elles sont fixes jusqu’à la fin du contrat.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est une autre forme de crédit à la consommation. Il s’agit d’une réserve d’argent de 200 à 75.000 euros que la banque met à votre disposition et que vous pouvez utiliser pour vos diverses dépenses (achats, paiements des factures, voyages, …). Le principal avantage de ce crédit est que vous ne remboursez que le montant que vous avez utilisé et le règlement se fait tous les mois. Par ailleurs, la démarche pour demander un crédit à la consommation est assez simple.

Les crédits renouvelables sont proposés par de nombreux établissements, vous avez donc l’embarras du choix. Toutefois, au moment de choisir, il est important de se baser sur quelques critères comme le Taux annuel effectif global, la durée de l’emprunt, les mensualités et les différentes possibilités de report si jamais vous rencontrez des difficultés financières.

Le microcrédit

Si votre demande de prêt a été rejetée par votre banque à cause de votre situation professionnelle ou à cause de vos revenus, vous pouvez tenter votre chance auprès des institutions qui proposent le microcrédit social. Il s’agit d’une aide financière urgente destinée aux personnes exclues du système bancaire classique (source : https://www.ressources-solidaires.org/aide-financiere-urgente/). Le demandeur peut bénéficier d’une somme variant de 300 à 5000 euros, avec une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 5 ans.

Notez que le taux du crédit peut varier d’un prêteur à l’autre. Mais généralement, il se situe entre 1.5 et 4%.

Si vous voulez demander un microcrédit social, commencez par vous adresser à un service d’accompagnement social. Ainsi, vous serez pris en charge par un travailleur social. Ce dernier étudiera votre projet et il vous assistera pour monter votre dossier. Il servira également d’intermédiaire entre vous et la banque.

Les autres aides financières

En fonction de votre situation, il existe de nombreux organismes que vous pouvez contacter. En voici quelques exemples.

Les aides de la CAF

La Caisse d’allocations familiales propose plusieurs aides financières aux allocataires. Il y a par exemple le prêt d’honneur qui est un prêt à taux zéro et sans garantie. Vous pouvez en faire la demande et utiliser la somme obtenue pour financer vos différents projets : paiement des diverses charges comme l’électricité, l’eau et l’assurance, règlement des dépenses liées à la scolarité des enfants (restauration scolaire, loisirs, activités) et paiement des charges liées à la réinsertion professionnelle (frais de formation, frais de transport).

Parmi les aides financières de la CAF, il y a aussi l’aide à l’achat de mobilier ou d’électroménager et le prêt voiture.

Les aides du CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale est un établissement public qui est responsable de l’aide sociale au niveau local. Il offre plusieurs aides financières d’urgence aux familles les plus modestes. Il y a par exemple le prêt social d’urgence d’un montant de 300 à 4.000 euros.

En fonction du profil du demandeur, le CCAS peut également proposer d’autres aides. Les personnes âgées peuvent par exemple bénéficier d’une aide pour payer les repas, les frais de transport et les aides ménagères à domicile. En ce qui concerne les familles qui font face au décès d’un proche, elles peuvent demander une aide auprès du CCAS pour assurer les frais d’obsèques.

Quelles sont les solutions pour obtenir une aide financière ?
 Autres articles en lien avec ce sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.