Les cryptomonnaies ne remplaceront pas les monnaies actuelles. Par contre, il y a fort à parier que lorsque les banques centrales auront créé leurs monnaies numériques, celles-ci remplaceront les espèces.

cryptomonnaie

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies sont virtuelles et décentralisées :

  • Elles sont virtuelles car elles sont entièrement dématérialisées. Il n’existe ni pièces, ni billets.
  • Elles sont décentralisées car il n’existe aucune organisation centrale qui contrôle son cours, la validité des transactions, ou sa création. Les transactions transitent directement en réseau, d’un ordinateur à un autre, sans passer par un organe central de contrôle.

Les cryptomonnaies sont considérées comme révolutionnaires mais c’est surtout la technologie sur laquelle elles reposent – la blockchain – qui l’est. La blockchain permet de stocker et transmettre des informations de manière transparente, sécurisée et sans organe central de contrôle.

Une cryptomonnaie est-elle une monnaie ?

La monnaie possède des critères auxquels les cryptomonnaies ne répondent pas aujourd’hui. La monnaie a traditionnellement 3 fonctions :

  • Elle sert d’intermédiaire des échanges : l’acquisition d’un bien se fait en échange d’une certaine quantité de monnaie, tandis que la détention de monnaie assure la possibilité d’acquérir les biens mis en vente sur le marché. Or, les biens qui peuvent être achetés à l’aide de cryptomonnaies restent rares.
  • La monnaie permet d’associer un prix relativement fixe à chaque bien. C’est une unité de compte. Or, le cours des cryptomonnaies est trop instable pour qu’elles remplissent ce critère.
  • La monnaie sert de réserve de valeur. Elle permet d’épargner. Ici encore, les cryptomonnaies sont trop volatiles.

Peu employées comme moyen de paiement limité, risquées comme réserve de valeur, inutilisées comme unité de compte, les cryptomonnaies ne remplissent pas ou peu les fonctions d’une monnaie. Il ne s’agit donc pas tant de crypto-monnaies que de crypto-actifs. Elles sont d’ailleurs détenues très largement à des fins spéculatives et se rapprochent plus d’un « or » numérique que d’une « monnaie »numérique.

Les cryptomonnaies peuvent-elles remplacer la monnaie ?

Les cryptomonnaies décentralisées ne remplaceront pas les monnaies des États, tout au plus pourront-elles collaborer avec elles. Pourquoi ?

Parce que l’Histoire montre que les États ont depuis longtemps inclus la monnaie parmi les prérogatives régaliennes et n’en ont cédé le contrôle que quand ils ne pouvaient ou voulaient l’exercer. Il est donc probable que les cryptomonnaies seront tout au plus tolérées.

Parce que les banques centrales ont bien compris l’intérêt qu’elles pouvaient retirer d’une monnaie digitale centralisée et contrôlée. C’est la raison pour laquelle elles développent leurs propres monnaies numériques, les MDBC (Monnaie digitale de Banque Centrale).

Une monnaie digitale de banque centrale (« MDBC ») est un actif numérique émis par la seule banque centrale, s’échangeant au pair avec les billets et les réserves, disponible en permanence. Elle est tout simplement la forme numérique de l’argent fiduciaire.

Il y a fort à parier que les MDBC des banques centrales se substitueront progressivement aux pièces et aux billets, même si les banques centrales assurent le contraire pour l’instant, pour deux raisons :

  • Une meilleure traçabilité afin de supprimer les paiements frauduleux et le financement des activités illégales, qui s’effectuent très largement en liquide. Mais cela pourrait paradoxalement provoquer l’essor des cryptomonnaies décentralisées, qui resteront le dernier moyen de paiement « relativement » anonyme.
  • Un meilleur contrôle de l’épargne et de la consommation. Si tout votre argent peut être « taxé », alors rien n’empêche la mise en place de taux négatifs par les banques centrales. Elles auront alors une emprise plus grande sur vos décisions d’épargne et de consommation, ce qui permettra de piloter plus finement l’économie.

Les cryptomonnaies finiront par triompher mais sous la forme dévoyée des MDBC. Alors que les cryptomonnaies portent en elles un idéal de liberté, c’est leur assujettissement à une autorité qui provoquera leur succès.

Les cryptomonnaies peuvent-elles remplacer la monnaie ?
 Autres articles en lien avec ce sujet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.