Le Prêt Relais et ses Risques – partie 1/2

[box type= »alert »] A l’heure où j’écris cet article (nous sommes en 2013), je ne recommande pas l’utilisation d’un prêt relais. La situation actuelle rend ce type de prêt très risqué, et votre banquier se gardera bien de vous prévenir…[/box]

Le but de cet article est de vous présenter le fonctionnement du prêt relais, mais aussi de vous mettre en garde contre ses risques importants.

risques prêt relais - vente maison

Qu’est-ce qu’un Prêt Relais ?

Le prêt relais est un prêt de transition accordé aux personnes désireuses d’acheter une nouvelle résidence principale, financée par la vente de leur résidence actuelle.
Si l’achat de la nouvelle maison a eu lieu avant la vente de l’ancienne maison, le prêt relais comblera le manque de trésorie.

  • Le prêt relais est accordé pour une durée déterminée par contrat et pour un maximum de deux ans.
  • Le taux d’intérêt est fixe et généralement assez élevé.

 

Les Caractéristiques du Prêt Relais

  • Tel un prêt in fine, le prêt relais est non amortissable. Il est remboursable en une fois à échéance du contrat.
  • Seuls les intérêts sont payés tous les mois; on parle alors de franchise partielle.
  • Les intérêts peuvent également être payés en décalés au moment du remboursement du prêt relais; on parle alors de franchise totale.
  • Le prêt est destiné à être remboursé par anticipation au moment de la vente du bien immobilier.
  • Le montant du prêt relais est compris entre 50% et 70% de la valeur du bien à vendre (enfin de son estimation…).
  • Le remboursement du prêt relais est dans tous les cas exigé à la date échéance du contrat.

 

Les Deux Types de Prêt Relais

Le Prêt Relais Jumelé

Si le montant de votre nouvelle maison est supérieur à celui de votre maison actuelle, vous devrez souscrire à un prêt immobilier « standard » amortissable, en plus de votre prêt relais.
On parle alors de prêt relais jumelé ou adossé à un prêt amortissable.
Dans ce cas, pendant la période de transition du prêt relais, vous devrez payer :

  • le remboursement de votre nouveau prêt amortissable
  • les intérêts de votre prêt relais, dans le cas d’une franchise partielle

 

Le Prêt Relais Sec

Si le montant de votre nouvelle résidence est inférieur au prix de vente de votre logement actuel, vous n’avez pas besoin de prêt immobilier supplémentaire.
On parle alors de prêt relais « sec ».
Il est cependant de plus en plus difficile d’obtenir ce type de prêt avec de bonnes conditions.
Car si la banque ne se remplit pas les poches, elle ne vous prêtera pas. Attendez-vous donc à des taux d’intérêt élevés et des frais de dossier énormes!

 

Exemple Chiffré

Voici un exemple chiffré que vous pourrez retrouver dans le Mini-Guide du Prêt Relais de la Fédération Bancaire Française – cliquez ici pour télécharger le mini-guide au format pdf

  • Estimation de votre maison actuelle = 220 000€
  • Prix d’achat de votre nouvelle maison = 300 000€
  • Prêt relais accordé de 50% de l’estimation = 110 000€
  • Prêt immobilier amortissable nécessaire = 190 000€

Au moment de la vente de votre maison à 220 000€ ou moins si vous avez dû baisser le prix après négociation, vous remboursez les 110 000€ du prêt relais + les intérêts + l’assurance.
Vous pourrez également rembourser une partie de votre prêt amortissable. Prévoyez dans ce cas la possibilité de remboursements anticipés à moindres frais!

 

Rendez-vous dans le prochain article pour découvrir les risques importants liés au prêt relais…
 

Bookmark and Share

   One Comment


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *