Si vous parlez couramment au moins deux langues, la traduction et l’interprétation peuvent être une excellente opportunité d’affaires. De nombreux traducteurs commencent comme traducteur freelance, puis rejoignent ou démarrent une entreprise de traduction plus importante qui s’occupe de plusieurs langues et sous-traitants. Souvent, ces entreprises se spécialisent dans des industries spécifiques qui travaillent au-delà des barrières linguistiques, comme l’édition, les logiciels ou le webmarketing. Cet article vous montrera comment evenir traducteur freelance en ligne à partir de zéro.

devenir traducteur freelance en ligne
Lancer son activité de traducteur freelance professionnel

Devenir traducteur Freelance

Grâce à Internet, le nombre de travailleurs indépendants explose et c’est aussi le cas dans l’industrie de la traduction. Il existe de nombreux sites Web où les traducteurs freelances peuvent annoncer leur service auprès d’acheteurs. Et comme pour la plupart des industries indépendantes, les prix ont baissé en raison de la concurrence.

Si vous êtes à la recherche d’une activité secondaire qui vous permet de gagner un peu d’argent supplémentaire en faisant quelque chose que vous aimez, la traduction freelance est un bon moyen d’y arriver.

Pour commencer, déterminez les combinaisons de langues que vous pouvez proposer. En tant que traducteur indépendant, vous devez maîtriser parfaitement toutes les langues que vous traduisez, afin de comprendre les références culturelles, l’argot, le jargon et les connotations exactes des mots. Si vous parlez couramment une combinaison de langues qui est en demande mais pour lesquelles il est difficile de trouver des traducteurs, il peut être plus rentable de vous spécialiser uniquement dans ces langues même si vous maîtrisez d’autres langues.

Le travail freelance ne manque pas, mais la concurrence est importance. Il se peut que vous n’obteniez pas les taux que vous méritez, du moins pas au début. Pour augmenter vos revenus, vous pouvez vous développer en agence de traduction, vous spécialiser ou offrir des services complémentaires qui vous démarqueront de la concurrence.

Créer une Agence de traduction

Si vous voulez simplement générer un revenu complémentaire, l’activité de traduction freelance vous suffira. Mais si vous voulez créer une entreprise capable de se développer de manière conséquente, il peut être intéressant de créer une agence de traduction.

Pour lancer une agence de traduction, vous devez constituer un réseau de sous-traitants qui parlent couramment des langues que vous ne maîtrisez pas. Ensuite, vous devrez mettre en place des honoraires raisonnables pour le travail fourni, la facturation et la gestion de projet. Ces frais varient grandement en fonction de l’industrie, de l’emplacement, de la langue et du délai d’exécution. Alors renseignez-vous sur le marché pour vous assurer que vous facturez correctement. Assurez-vous que ces sous-traitants sont de la plus haute qualité, car votre réputation sera attachée à leur travail.

Pour cela, vous devez tester vigoureusement vos traducteurs, et ne retenir que ceux qui auront fait leurs preuves en matière de qualité et de ponctualité. Cela prendra du temps, probablement de la frustration. Et en période d’essai, vous paierez peut-être des traducteurs pour du travail que vous ne pourrez jamais vendre. Mais ce n’est pas grave.

Les entreprises seront heureuses de payer pour utiliser vos traducteurs (même ceux à l’essai) au lieu de passer par ce processus par leurs propres moyens. En tant que propriétaire d’agence, vous avez plus de valeur pour les gros clients, car c’est vous qui filtrez le travail et trouvez les personnes exceptionnelles – ce qu’ils n’ont pas le temps de faire.

Se spécialiser dans une niche

Se spécialiser dans une niche est une méthode pour se différencier de la concurrence et gagner la confiance de vos clients cible. Imaginez une personne ayant un document médical à traduire. Serait-elle plus enclin à donner ce travail de traduction à un traducteur freelance généraliste ou à un traducteur spécialisé dans la traduction médicale?

Identifiez donc les secteurs d’activité ou les types de traduction dans lesquels vous souhaitez vous spécialiser. Puis cherchez à développer vos compétences dans ce domaine. Vous pourriez par exemple créer des modèles pour les mots et expressions couramment utilisés. Assurez vous également d’être capable de livrer votre travail via des logiciels spécialisés spécifiques à l’industrie. Par exemple, la localisation de jeux vidéo exige que les traducteurs travaillent avec des types de fichiers informatiques spéciaux et qu’ils comprennent le langage des jeux vidéos.

Offrir des services connexes

N’hésitez pas à proposer des services complémentaires pour faciliter la vie de vos clients. Pour cela, demander à vos clients dans quel contexte ils ont besoin de votre traduction et essayez d’identifier des besoins connexes.

Par exemple, l’agence et traducteur professionnel Protranslate.net offre des services de traduction traditionnels, mais avec des spécialisations comme la traduction légale, médicale, technique ou académique. Mais l’agence offre en plus une gamme de services complémentaires tels que la certification par un notaire, la réécriture ou la relecture.

Connaître vos meilleurs clients

Une des clés de la réussite de toute entreprise est de bien connaître ses clients. Mieux vous connaissez vos clients, et mieux vous pourrez les servir.

Vos clients dépendront de la niche que vous avez choisie. En tant que traducteur freelance, vous pourriez avoir des clients tels que:

  • des avocats,
  • des organismes gouvernementaux,
  • des éditeurs de livres,
  • des sociétés d’exportation,
  • des webmasters,
  • des éditeurs de logiciels,
  • etc…

Faîtes un maximum de recherche sur votre marché cible et identifier votre avatar client. Cela vous aidera notamment à savoir où se trouvent vos clients en ligne et facilitera la commercialisation de vos services de traduction freelance.

Marketing et commercialisation de vos services de traduction freelance

Assurez-vous de consacrer une partie importante de votre temps à la commercialisation de vos services de traduction freelance. Même lorsque vous êtes occupé au travail, assurez-vous de prendre le temps de faire du marketing auprès de vos futurs clients afin d’éviter les périodes creuses en fin de mission.

Votre site internet

Un site web clair et bien écrit est une nécessité. Personnalisez vos messages marketing en fonction des problèmes de votre type de clients et expliquez comment vous résolvez ces problèmes mieux que vos concurrents. Par exemple, faites savoir à vos clients des revues médicales que vous êtes titulaire d’un diplôme en biologie et que vous savez donc utiliser la terminologie scientifique avec précision.

Les annuaires

  • Faites inscrire votre nom sur les listes d’interprètes accrédités par le gouvernement.
  • Visitez le centre multiculturel de votre communauté et inscrivez votre nom sur leur liste d’interprètes qualifiés.
  • Joignez-vous à des associations professionnelles et inscrivez-vous sur leur annuaire.
  • Faites des recherches sur les entreprises qui offrent des services d’interprétation par téléphone ; vous pourriez trouver du travail freelance auprès de ces entreprises.
  • Communiquez avec les entreprises locales comme les avocats, les comptables et les médecins, et offrez vos services pour les réunions et les documents écrits.

Les plateformes web

Utilisez Internet pour commercialiser vos services.

  • Placez des petites annonces sur les sites Web appropriés. Il existe de nombreux sites d’annonces pour les freelances tel que Upwork.
  • Utilisez les réseaux sociaux tels que LinkedIn et Facebook pour commercialiser vos services de traduction professionnelle.
  • Créez votre propre blog et écrivez des articles informatifs.

Capital de démarrage d’une entreprise de traduction

Au premier rang de vos préoccupations, il y a peut-être : « De combien ai-je besoin pour démarrer une entreprise de traduction? »

La traduction, à la différence d’un restaurant ou d’une autre entreprise basée sur l’emplacement, est hautement évolutive. Vous voulez travailler en freelance ? Les frais de démarrage seront pratiquement nuls.

En tant qu’agence, vous aurez besoin d’espace de bureau, d’un petit personnel qui s’adaptera à vos besoins, de postes de travail informatiques, de licences et d’assurances, ainsi que d’autres coûts traditionnels liés au fait d’avoir une entreprise dans un lieu physique. Les estimations de l’industrie s’élèvent à 10 000 euros, mais ce chiffre variera considérablement selon la composition de l’entreprise.

Pour conclure sur l’activité de traducteur freelance

Si vous connaissez au moins une autre langue, la traduction est une activité évolutive qui vous permet de travailler en parallèle d’un autre job ou de construire un business à temps plein capable de générer beaucoup de revenus. Bien que l’avenir de l’industrie dépend en grande partie de la technologie, le marché aura probablement encore besoin de traducteurs humains pour de nombreuses décennies à venir.

Comment devenir traducteur freelance en ligne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.